Once Upon a Time (2011-...)

Avatar de l’utilisateur
camarade totoff
Messages : 247
Inscription : mar. déc. 27, 2016 10:00 am
Localisation : Vitry sur Seine (94)

Re: Once Upon a Time (2011-...)

Messagepar camarade totoff » ven. avr. 07, 2017 1:35 pm

22/23 : Opération Mangouste (Operation Mongoose : Part One) ***

Scénario : Edward Kitsis et Adam Horowitz
Réalisation : Romeo Tirone

Résumé
L’Auteur écrit une histoire où les méchants ont les fins heureuses. Henry cherche à rompre le sort.

Critique
Le final de la saison est amorcé brillamment avec cet opus qui a le tort de commencer laborieusement et perd un précieux quart d’heure. Il eut été plus pertinent de condenser. On a tout de même appris la motivation d’Isaac : il est rongé par l’insatisfaction. Dès qu’il écrit le mot « fin », Storybrooke se vide de ses habitants, à l’exception d’Henry ! Jared S. Gilmore est épatant dans cet épisode où le grand « méchant » est plus que jamais Patrick Fischler plus savoureux d’épisodes en épisodes ! Il faut entendre l’échange lorsque le jeune garçon retrouve celui qui l’a privé de sa famille (lui est resté car il n’est pas né dans un monde magique) : c’est un discours de filou, d’un cynisme crapuleux ! Isaac manque de classe mais il le sait et il s’en moque ! C’est le tour de force de Patrick Fischler : faire d’un antihéros (plus que d’un « vilain ») un héros, au sens de « personnage principal ». Grâce à sa plume, il s’est donné le beau rôle dont il rêvait sans en être capable. La petite frappe qui devient le caïd. Mais Henry contrecarre ses plans et il les propulse tout deux dans le livre écrit par Isaac, Heroes and Vilains !

Cet univers parallèle est un festival ! C’est un monde miroir où la Reine c’est Blanche-Neige, vêtue de noir (mais coiffée comme Tintin ce qui amoindrit la majesté. Tous les anciens coiffeurs n’ont pas été jeté aux ogres) ! Visiblement, Ginnifer Goodwin s’éclate à son tour à jouer la méchante et l’actrice est diablement convaincante ! Surtout quand elle veut tuer Regina, la hors-la-loi (même une tenue de Davy Crockett n’enlaidit pas Lana Parrilla, toujours plus classe quand dans les mains des modistes de la Cour des miracles), qui lui a gâché la vie. L’inversion de la réalité crée un déphasage troublant et vraiment passionnant (le passage des retrouvailles d’Henry et de Regina est très beau, et fort émotionnellement). On sait que ce n’est pas la vérité mais comment ne pas se heurter à ce mur invisible qu’est la réalité ? On aura aussi une pensée pour Rumpelstilskin en caricature du chevalier en quête d’aventures incessantes ! C’est fabuleux et Robert Carlyle a ce petit sourire qui montre que l’acteur n’est pas dupe et qu’il en fait trop délibérément. Juste pour que l’on sache que tout cela a l’air vrai mais ne l’est pas. Isaac a lui-même livré le point final, le moment où vérité et réalité ne feront plus qu’une.

Pour rompre le sort, Henry pense que Regina doit embrasser Robin des Bois. Or, lorsque ces deux là se rencontrent, les scénaristes décident de tremper leurs propres plumes dans l’encre noire. En effet, à peine se dit-on que la conversation révèle qu’un attachement pourrait se faire que Robin révèle qu’il est sur le point de se marier…avec Zéléna ! On touche au grandiose ! Champagne aux auteurs ! Mais, perspicace, Henry devine que Regina a ressenti quelque chose et, plus encore, il comprend qu’Isaac lui a menti. La Sauveuse existe bel et bien dans ce monde !

Anecdotes :
Patrick Fischler/Isaac, l’Auteur : acteur américain, on a pu le voir au cinéma dans Le Dahlia noir (2006), Ave César (2016) mais principalement à la télévision : Le Caméléon (1997), Charmed (2002), Bones (2007), Esprits criminels (2011), Castle (2012), Californication (2012-2013), Silicon Valley (2015)
Absence d’Émilie de Ravin, Colin O’Donoghue et Michael Socha
« La suprême ironie de la vie, c’est que nul n’en sort vivant » (Robert Ansen Heinlein)

Avatar de l’utilisateur
camarade totoff
Messages : 247
Inscription : mar. déc. 27, 2016 10:00 am
Localisation : Vitry sur Seine (94)

Re: Once Upon a Time (2011-...)

Messagepar camarade totoff » mer. avr. 12, 2017 1:34 pm

23/23 : Du côté obscur (Operation Mongoose : Part Two) ****

Scénario : Edward Kitsis et Adam Horowitz
Réalisation : Ralph Hemecker

Résumé
Henry veut détruire le monde construit par Isaac mais les conséquences en seront très lourdes.

Critique
Un final de très bonne facture entre une écriture dense, des acteurs impliqués et une réalisation efficace et agréable.

Certes, ce n’est pas sans quelques petites facilités que les auteurs permettent à Henry de détruire la réalité alternative bâtie par Isaac. Il se débarrasse ainsi très facilement de Barbe-Noire (le véritable capitaine du Jolly Rodgers dans ce monde, comment a-t-il pu ne pas penser à cela ?) tout comme il pénètre dans la forteresse « imprenable » avec la même facilité déconcertante. Pourtant, ce ne sont que peccadilles car l’important est bien ailleurs ; il est dans la reconstruction des êtres de cette réalité en ce qu’ils sont dans l’autre réalité. De même, c’est intéressant qu’Emma se souvienne de tout sans pouvoir rien faire et ait été ainsi condamnée à souffrir. C’est faire écho, mais inversé, à la souffrance du Chapelier fou (1-19). Et puis, l’attaque du dragon et la manière de s’en débarrasser nous permette de voir ce que donne un réalisateur qui sait quoi faire des effets spéciaux. L’action est bien menée, la musique adéquate et la caméra donne l’illusion du mouvement, de la profondeur avec une efficacité qu’on aurait bien aimé avoir tout au long de la série !

L’émotion n’est ensuite pas sacrifiée à l’action. Le discours d’Emma à Regina pour convaincre celle-ci d’aller empêcher le mariage de Robin est vraiment bouleversant à l’image d’une Jennifer Morrison transcendante. Crédible dans l’émotion, elle le sera tout autant dans l’action face à Rumpelstilskin « le Lumineux » (il fallait l’oser celle-là !) mais il n’appartenait pas à Emma d’être ici la Sauveuse. Ce sera le rôle de Regina. C’est une idée magistrale de notre tandem d’auteurs que d’envoyer valdinguer une sortie trop facile, trop attendue. Alors qu’on pourrait croire qu’Isaac a gagné, le sacrifice de Regina et l’astuce d’Henry qui récupère la plume et devient pour un temps l’Auteur – le vrai héros de cet épisode et Jared S. Gilmore, qui a bien grandi, a porté ce rôle sans faillir – renversent l’histoire et détruisent cette fantasy de pacotille.

Une fois encore Storybrooke survit ! Survivre, voilà ce à quoi est réduit Rumpelstilskin. Abandonné par Isaac – un peu en retrait sur cet épisode, Patrick Fischler ne rate cependant pas sa sortie avec la tirade qu’il déverse sur le couple Charmant avec un mélange de fiel et d’aigreur s’attirant en retour une somptueuse réplique de Blanche-Neige – le maître magicien peut au moins, dans une séquence très touchante grâce au talent de Robert Carlyle, se réconcilier avec Belle. Celle-ci appelle à l’aide, brisant l’atmosphère de liesse dans laquelle baignait la ville (jamais en repos très longtemps !) mais le remède va se révéler non moins pire que le mal. Les Ténèbres peuvent bien avoir été extirpées du cœur de Rumpelstilskin, elles ne restent pas sagement là où les héros le voulaient et ceci à cause de la manière dont elles ont été vaincues à l’origine par le Sorcier dont on apprend le nom. Pas vraiment une surprise vu la forme du chapeau mais Timothy Webber parvient à donner une certaine gravité et, partant, de la crédibilité à cette annonce.

Les Ténèbres sont liées à une âme humaine. Rassembler pour mieux contrôler. Au terme d’une séquence absolument maîtrisée (plongée vers Regina puis horizontalité), mêlant effets spéciaux de qualité, émotion, tonus, la Sauveuse, assumant son rôle pour le bien des autres – ce qui fait d’Emma une figure quasi christique – attire le Mal sur elle et se sacrifie.

Anecdotes :
Retour d’Agnès Bruckner, Timothy Webber et Charles Mesure.
Lily indique à Emma qu’elle veut rester à Storybrooke pour chercher son père biologique mais cette histoire ne sera jamais développée.
Dans une scène du bêtisier, lorsque Robert Carlyle est à terre, un membre de l’équipe lui envoie de l’air dans les cheveux.
« La suprême ironie de la vie, c’est que nul n’en sort vivant » (Robert Ansen Heinlein)

Avatar de l’utilisateur
Steed3003
Site Admin
Messages : 384
Inscription : dim. déc. 25, 2016 8:32 pm
Localisation : Londres
Contact :

Re: Once Upon a Time (2011-...)

Messagepar Steed3003 » ven. avr. 14, 2017 1:47 pm

La saison 4 de Once upon a time par Camarade Totoff est en ligne ! :icon_salut:

http://lemondedesavengers.fr/hors-serie ... 1/saison-4
LE site sur les plus grandes séries TV et sagas cultes du cinéma : http://lemondedesavengers.fr
LE forum des passionnés : http://lemondedesavengers.fr/forum

Avatar de l’utilisateur
camarade totoff
Messages : 247
Inscription : mar. déc. 27, 2016 10:00 am
Localisation : Vitry sur Seine (94)

Re: Once Upon a Time (2011-...)

Messagepar camarade totoff » jeu. juin 22, 2017 1:42 pm

Si la série a réussi à obtenir une 7ème saison, le casting de celle-ci est largement bouleversé. Jennifer Morrison a annoncé son départ et les acteurs Ginnifer Goodwin (Blanche-Neige), Josh Dallas (Charmant), Jared S. Gilmore (Henry), Emilie de Ravin (Belle) et Rebecca Mader (Zéléna) partent aussi. Plus exactement, ils cessent d'être acteurs principaux et seront certainement invités ponctuellement.

D'un côté, c'est une prise d'acte (Josh Dallas était clairement délaissé en saison 5) mais c'est un pari risqué. Soit c'est un redécollage soit c'est un crash !
« La suprême ironie de la vie, c’est que nul n’en sort vivant » (Robert Ansen Heinlein)

Avatar de l’utilisateur
Steed3003
Site Admin
Messages : 384
Inscription : dim. déc. 25, 2016 8:32 pm
Localisation : Londres
Contact :

Re: Once Upon a Time (2011-...)

Messagepar Steed3003 » dim. mars 11, 2018 12:50 pm

La saison 5 de Once Upon a Time est en ligne !

http://lemondedesavengers.fr/hors-serie ... 1/saison-5
LE site sur les plus grandes séries TV et sagas cultes du cinéma : http://lemondedesavengers.fr
LE forum des passionnés : http://lemondedesavengers.fr/forum


Revenir vers « Années 2010 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité