Equalizer (1985-1989)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1160
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Equalizer (1985-1989)

Messagepar Denis » lun. déc. 26, 2016 9:49 pm

Equalizer, THE EQUALIZER, est une série américaine de 88 épisodes (4 saisons de 22 épisodes) de 46 minutes.

Créée par Michael Sloan et Richard Lindheim, la série fut diffusée aux Etats-Unis du 18 septembre 1985 au 24 août 1989 sur la chaine CBS. En France, la série fit son apparition le 23 janvier 1991 sur M6.

Robert McCall est un ancien agent d’une organisation secrète jamais nommée et il a décidé de se reconvertir en offrant ses services, le plus souvent gratuitement, à ses concitoyens. Il fait passer une annonce dans le New York Times: ‘Got a problem ? Odds against you? Call the Equalizer’ [Vous avez un problème ? Les chances sont contre vous ? Appelez l’Equalizer.] Dans le premier épisode, on apprend que le surnom d’Equalizer lui fut donné par un agent lors d’une mission.
http://lemondedesavengers.fr/hors-serie ... -1985-1989
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1160
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Equalizer (1985-1989)

Messagepar Denis » dim. mai 28, 2017 7:55 pm

A l'occasion de la diffusion du film sur TF1 (que je déconseille fortement d'ailleurs), un article intitulé :
Equalizer (TF1) : vous souvenez-vous de la série télé ?
http://www.programme-tv.net/news/cinema ... erie-tele/
Beaucoup plus populaire aux USA que dans l'Hexagone, la série a par ailleurs accueilli moult jeunes comédiens aujourd'hui devenus des superstars, de Kevin Spacey à Christian Slater en passant par Macaulay Culkin.
Comme le souligne l'article, le film n'a pas grand-chose à voir avec la série. Coleman Luck, le producteur de la série, avait parlé de ce film en 2014 (voir plus bas). Pour une fois, ce soir, il y a concurrence avec Les infiltrés, 7 morts sur ordonnance mais je pense pencher pour un film que je ne connais pas : Peste noire.
A partir du lundi 4 jusqu'au dimanche 10 juin, j'évoquerai la série sur ma page FB avec une grosse surprise le 10. Stay tuned !

« Mon seul souci est qu’on puisse penser qu’il y ait un rapport, même infime, entre ce film et la série sur laquelle nous avons travaillé si durement. Il n’y en a pas. Et ce fut un choix délibéré de la part de ceux qui ont élaboré le film. Mon vieil ami et ancien collègue, Robert Eisele, eut une expérience intéressante il y a deux ans en rapport avec cela. Comme beaucoup d'entre vous le savent, Bob a été un pilier de notre série. Il était avec moi pendant deux de nos quatre années sur THE EQUALIZER et il a écrit des épisodes incontournables. Il avait écrit aussi le scénario d’un film dans lequel M. Washington avait été la vedette : The Great Debaters. Ce fut une bonne expérience à l’époque. Pour cette raison, il contacta les producteurs du film offrant ses services de scénariste. Il fut tout de suite arrêté. Ils lui ont dit concrètement qu’ils voulaient absolument que le film n’ait rien à voir avec la série de quelque manière que ce soit. De toute évidence, ils ont obtenu ce qu'ils voulaient. Y a t-il quelque chose qui ne va pas avec M. Washington? Je ne sais pas. C’est un acteur talentueux, mais il semble avoir une grande prédisposition pour la violence la plus abjecte. Pour être honnête, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de fans de la série intéressés par le film. Dans l'esprit des producteurs du film, c'était juste une franchise disponible. Puisque la série n'est pas disponible sur Netflix ou Amazon Premium, le film se présente comme la définition de la série ». (8 septembre 2014).
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1160
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Equalizer (1985-1989)

Messagepar Denis » jeu. juin 08, 2017 8:53 am

Je déjeune samedi avec Coleman Luck, en voyage en France, le producteur et scénariste de la série.
Je suis très impatient de le rencontrer. Je posterai un c-r ici et sur ma page FB.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1160
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Equalizer (1985-1989)

Messagepar Denis » sam. juin 10, 2017 2:41 pm

Très heureux d’avoir rencontré M. Coleman Luck, producteur, scénariste, showrunner… la voix de la série The Equalizer.
Très sympathique et humble, il m’a raconté le tournage de la série, la rencontre avec Telly Savalas, le professionnalisme d’Edward Woodward…Bref, passionnant.
18951090_658099417728097_7096066634105139644_n.jpg
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Steed3003
Site Admin
Messages : 428
Inscription : dim. déc. 25, 2016 8:32 pm
Localisation : Londres
Contact :

Re: Equalizer (1985-1989)

Messagepar Steed3003 » dim. juin 11, 2017 2:10 am

Belle rencontre, bravo!
LE site sur les plus grandes séries TV et sagas cultes du cinéma : http://lemondedesavengers.fr
LE forum des passionnés : http://lemondedesavengers.fr/forum

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1160
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Equalizer (1985-1989)

Messagepar Denis » dim. juin 11, 2017 2:31 am

Merci. En effet, une belle rencontre et une plongée dans l'intérieur du monde des séries. Je connais Coleman depuis 2009 au décès d Edward Woodward, quand je lui avais demandé l'autorisation de traduire certains écrits.
Ensuite sur Facebook depuis que je suis inscrit. Comme quoi Facebook est une bonne invention qui m'avait en partie permis de faire le dossier des 40 ans des Brigades du Tigre.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Steed3003
Site Admin
Messages : 428
Inscription : dim. déc. 25, 2016 8:32 pm
Localisation : Londres
Contact :

Re: Equalizer (1985-1989)

Messagepar Steed3003 » dim. juil. 16, 2017 2:06 pm

Denis vous présente le documentaire The Story of The Equalizer dans la section bonus :
http://lemondedesavengers.fr/hors-serie ... 9/bonus#a5
LE site sur les plus grandes séries TV et sagas cultes du cinéma : http://lemondedesavengers.fr
LE forum des passionnés : http://lemondedesavengers.fr/forum

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1160
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Equalizer (1985-1989)

Messagepar Denis » mer. juil. 19, 2017 3:24 pm

The Story of the Equalizer est un documentaire exceptionnel pour comprendre comment la série a été conçue. Absent du coffret français, j’ai traduit les passages les plus intéressants…certaines anecdotes m’ont d’ailleurs été racontées par Coleman Luck lors de notre rencontre le mois dernier à Paris.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1160
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Equalizer (1985-1989)

Messagepar Denis » mer. déc. 27, 2017 11:20 am

Maria Holvoe (La chair est faible, S02 E14) a répondu à mon mp.

La jolie Maria Holvoe, Lisa Hughes, n’a malheureusement pas fait carrière, n’ayant eu que cinq rôles : trois au cinéma et deux à la télévision dont celui-ci. Elle est artiste-peintre et vit en Suède.
La traduction que je vais ajouter à la fiche : « Ma carrière d'actrice fut courte. Cependant, le travail sur la série Equalizer reste un bon souvenir. J'étais une débutante absolue et pourtant j'ai été traitée avec le plus grand respect. Il y avait une distribution remarquable et, à l’exception de l’homme qui jouait mon mari (avec qui j'ai peu interagi), j'ai passé un bon moment avec Edward et George - quels excellents acteurs. J'ai aussi aimé l'actrice de théâtre qui a été choisie pour jouer la juge, bien que son nom ne me revienne pas (ndlr : Cynthia Harris). Attrayante et intelligente (en reste t-il encore…?) Merci de votre intérêt. » (26 décembre 2017)
equalizer_2_14.jpg
equalizer_2_14.jpg (11.59 Kio) Consulté 2947 fois
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1160
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Equalizer (1985-1989)

Messagepar Denis » sam. déc. 30, 2017 10:44 am

Patricia Kalember (Le médiateur S01 E01, L'âme noire S02 E19) a répondu à mon mp.

La ravissante Patricia Kalember (1957), la psychiatre Stephanie Davis, est décidément l’objet de fantasmes ; elle est la femme harcelée par un psychopathe dans le premier épisode de la série, The Equalizer/Le médiateur. Sinon, elle est la juge Taten dans la série Law & Order : Special Victims Unit.

La traduction que je vais ajouter à la fiche : «C'était mon tout premier travail sur film. Pas la moindre idée de ce que je faisais. Edward Woodward était un gentleman et un professionnel absolu. Je n'aurais pas pu rêver d’un meilleur départ pour ce qui s'est avéré être une carrière étonnamment longue. » (29 décembre 2017).
http://www.casimages.com/i/171230104556360046.png.html
mini_171230104556360046.png
mini_171230104556360046.png (54.12 Kio) Consulté 2941 fois
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).


Revenir vers « Années 80 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités