Mannix (1967-1975)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1174
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Mannix (1967-1975)

Messagepar Denis » mar. déc. 27, 2016 7:58 pm

Cette série met en scène les enquêtes de Joe Mannix, tout d'abord pour la société de sécurité et de renseignements Intertect, puis à son compte, comme détective privé,à Los Angeles.
Le générique et la musique de Lalo Schifrin sont d'anthologie.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

argentin
Messages : 2
Inscription : jeu. déc. 29, 2016 4:16 pm

Re: Mannix (1967-1975)

Messagepar argentin » ven. déc. 30, 2016 4:37 pm

le compositeur de la musique est de mon pays !

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1174
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Mannix (1967-1975)

Messagepar Denis » ven. déc. 30, 2016 5:01 pm

Lalo Schifrin, un grand de la musique de films et de séries. Je pense d'ailleurs que je vais créer des sujets sur les grands compositeurs.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1174
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Mannix (1967-1975)

Messagepar Denis » ven. janv. 27, 2017 8:27 am

Décès cette nuit de Mike Connors à l"age de 91 ans.
http://www.dailynews.com/obituaries/201 ... dies-at-91
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Dearesttara
Messages : 215
Inscription : mer. déc. 28, 2016 1:31 pm

Re: Mannix (1967-1975)

Messagepar Dearesttara » ven. janv. 27, 2017 10:45 am

Il aura vécu longtemps, celui-là. Avec la mort de Mary Tyler Moore, ce sont deux figures iconiques des 60's/70's qui disparaissent.
D'après une théorie, le jour où on découvrira à quoi sert l'Univers, ledit Univers disparaîtra pour se voir remplacé par quelque chose d'encore plus bizarre et inexplicable.
Selon une autre théorie, la chose se serait en fait déjà produite (Douglas Adams)

Gaétan Julien
Messages : 31
Inscription : mer. janv. 11, 2017 9:32 pm

Re: Mannix (1967-1975)

Messagepar Gaétan Julien » ven. janv. 27, 2017 2:58 pm

Un des dernier héros irréprochable travaillant pour la veuve et l'orphelin (sauf peut-être la première saison) et qui ne trainait pas avec lui des zones d'ombres et qui était vraiment voué à son métier!

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1174
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Mannix (1967-1975)

Messagepar Denis » ven. janv. 27, 2017 5:56 pm

Il y a beaucoup d’épisodes en intégral sur la toile. Je regardais cette série dans les années 70, soit en semaine à 15h30 après Aujourd'hui madame, soit le mercredi soir vers 20h40 pour les inédits, milieu des années 70. La série a duré 8 saisons (1967-1975) et comprend 194 épisodes. Elle a gagné quatre Golden Globes : Mike (et pas Micke, presque Mickey, comme j'ai vu ailleurs, sur un forum renégat) Connors gagna celui du meilleur acteur de série en 1970. Il y eut ensuite celui de Meilleure série TV en 1972, Gail Fisher , la secrétaire noire de Mannix - une première pour l'époque - gagna 2 Golden Globes : Meilleur second rôle en 1971 et meilleure actrice de série TV en 1973; les grincheux qui se plaignent actuellement du manque d'acteurs de couleur aux Oscars devraient plutôt se poser des questions sur la qualité plutôt que de crier au racisme...Gail Fisher, décédée en 2000, reçut également un Emmy Award pour son rôle de Peggy, qui apparut à partir de la seconde saison.

La série met en scène les enquêtes de Joe Mannix, tout d'abord pour la société de sécurité et de renseignements Intertect, puis à son compte, comme détective privé, à Los Angeles. J'ai revu quelques épisodes il y a deux-trois ans et j'ai trouvé que la série n'avait pas très bien vieilli mais elle mérite sûrement un visionnage mais va-t-on trouver un courageux pour tout chroniquer ? En tout cas, ce que j'ai toujours trouvé sensationnel est le générique en 'split-screen' et la superbe musique de Lalo Schifrin.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1174
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Mannix (1967-1975)

Messagepar Denis » sam. janv. 28, 2017 11:24 pm

S02 E01 : The Silent Cry.°°°
En hommage à Mike Connors, j’ai regardé un épisode, le premier de la seconde saison, qui inaugurait la formule qui allait durer sept saisons. Lors d’une conversation, Mannix explique pourquoi il a laissé tomber Intertect. L’intrigue est conventionnelle mais solide. Le faux enlèvement par un mari désireux de se débarrasser de sa femme, la rançon, le tueur (très bien interprété par Jason Evers qui élimine les ‘loose ends’) sont des ingrédients type des séries de détective privé. L’originalité est la présence de la jolie Audree Norton, sourde et muette, comme dans la vie, qui personnifie le témoin, le grain de sable du plan machiavélique. A noter que le langage des signes est utilisé correctement et la présence de Laurence Naismith, le juge Fulton d’Amicalement votre.
Attention, j'ai dû chercher trois vidéos pour voir l'épisode complet. Sur le lien , il manque la scène pré-générique et la fin qu'on trouve ailleurs mais mal cadrés.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Gaétan Julien
Messages : 31
Inscription : mer. janv. 11, 2017 9:32 pm

Re: Mannix (1967-1975)

Messagepar Gaétan Julien » dim. janv. 29, 2017 1:11 am

Mannix indépendant était selon moi beaucoup humain car il pouvait accepter n'importe quelle cause quelle qu'en soit le prix alors que au début il y'avait juste les gros bonnets qui pouvait s'offrir les services de Intertect. Au fait c'est quoi l'explication qu'il a donné pour expliquer sa démission?

Avatar de l’utilisateur
steed72
Messages : 105
Inscription : mer. déc. 28, 2016 4:33 pm
Localisation : France Lorraine

Re: Mannix (1967-1975)

Messagepar steed72 » dim. janv. 29, 2017 4:54 am

R I P Mike Connors "Mannix"!


Revenir vers « Années 60 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités