Politique...ça va vite...

Avatar de l’utilisateur
serge42
Messages : 46
Inscription : jeu. déc. 29, 2016 10:54 pm
Localisation : Riorges

Re: Politique...ça va vite...

Messagepar serge42 » lun. sept. 25, 2017 1:12 am

Le départ de Philippot apporte une clarification. J'ai toujours pensé qu'il s'était trompé de parti, sa ligne gaulliste et social-souverainiste a toujours été plus proche de Dupont-Aignan que du FN. Alors, il parlait bien et passait bien dans les médias, mais il faut reconnaître qu'il était loin des fondamentaux du FN, il parlait très peu d'immigration, la sortie de l'euro n'était pas la préoccupation des militants, et le programme économique qu'il avait fait imposer ressemblait à celui du PC et de la gauche de 1981, ce qui déplaisait à nombre de cadres et de militants, notamment du Sud comme Gilbert Collard, Louis Aliot et Robert Ménard, qui vient de s'inscrire au parti.

Même moi, qui suis issu de la gauche, je trouvais qu'il allait trop loin dans ce sens. Au-delà de l'aspect fusible, de la volonté possible de Marine Le Pen de lui imputer son échec de 2017, qui est certainement réelle, il faut bien dire que Philippot, peu apprécié des militants puisqu'il avait régulièrement beaucoup moins de voix que Marion MLP aux élections internes, ne voulait rien lâcher de ses idées minoritaires sur la sortie de l'euro et le programme économique gauchisant, rejeté par la plupart hormis ses quelques proches, et voulait continuer à les imposer. Il n'acceptait pas le débat. Les autres courants ne l'ont jamais empêché de s'exprimer, mais lui ne voulait aucunement débattre, voilà bien le problème.

Cette façon de faire presque du chantage "si l'on renonce à la sortie de l'euro, je quitte le parti" devenait insupportable. Quand on est dans un parti, il faut jouer collectif. On n'a pas à dire ça, on débat d'abord et on s'incline si sa ligne est minoritaire.

J'ai longtemps apprécié Philippot, mais depuis quelque temps, je commençais à le trouver pesant. Quant à son destin, je ne le vois pas brillant. Il aurait pu sauver les meubles en ralliant directement Dupont-Aignant, mais il préfère se replier sur son parti groupuscule qui fera 0,5% des voix.

Historiquement, tous ceux qui ont quitté le FN ou en ont été exclus ont rapidement connu l'échec et disparu de la vie politique. Bruno Mégret a emmené avec lui 60% des cadres du parti, il était populaire et apprécié des militants, on ne donnait pas cher de la peau du FN et d'un Le Pen vieillissant, mais 3 ans plus tard, c'est JM Le Pen qui est allé au second tour de la présidentielle de 2002 avec 17%, alors que Mégret n'a fait que 2% et a disparu ensuite de la vie politique.

Alors, que pourra faire Philippot accompagné seulement de Sophie Miontel et s'une poignée de militants? Même son frère Damien semble vouloir rester avec Marine Le Pen! Sûr qu'il se prépare un destin à la Carl Lang...

En tous cas, je pressens un retour rapide de Marion Maréchal-Le Pen. Elle est partie parce qu'elle se sentait étouffée par l'influence de sa tante et de Philippot. Philippot est parti et sa tante est affaiblie, l'occasion est propice pour tenter un retour gagnant.

Je ne crois pas que ce départ aura de graves conséquences électorales pour le FN, non, ce qui est beaucoup plus à craindre est cette volonté persistante, malgré le départ de Philippot que j'en croyais le seul promoteur et responsable, volonté de tout changer "du sol au plafond", y compris le nom.

Pourtant, FN est un nom connu qui a remporté pas mal de succès, le remplacer par un acronyme quelconque, je n'en vois pas l'intérêt, ça serait même plutôt nuisible. Au moment où la plupart des cadres et des militants veulent revenir aux fondamentaux, c'est-à-dire à l'immigration, l'insécurité et l'islamisme, pourquoi tout changer? Au moment où le départ de Philippot scelle le triomphe de la ligne Le Pen père, pourquoi tout changer?

Non, il faut juste, comme tu le dis Denis, que des cadres nouveaux comme l'excellent Stéphane Ravier ou Valérie Laupies, montent en puissance, plutôt que Rachline et sa tête de faux-jeton.

Certains disent que le fief du Nord est en danger après le départ de Philippot, que l'électorat très populaire du FN nordique appréciait, mais je ne crois pas. C'est dans le Nord que le FN a le mieux résisté aux législatives, parvenant à faire élire 4 députés dans le Pas-de-Calais. Le FN commence à y avoir des notables, des élus solides et appréciés comme Steeve Briois à Hénin-Beaumont.

Elections législatives en Allemagne: victoire en trompe l'œil de Merkel, très en-dessous de ses attentes avec 32 ou 33%. Le million de pseudo-réfugiés et en fait d'immigrés arrivés en un an a brisé le tabou envers les formations anti-immigration, qui persistait en raison du passé nazi. Je constate que l'AfD fait avec 13% le même score que le FN en France il y a 3 mois, sauf que le FN n'a eu que 8 députés alors que la proportionnelle intégrale va permettre à l'AfD d'avoir environ 90 députés.

La CDU de Merkel fait son plus mauvais score depuis 1949 et le SPD depuis la guerre, les 2 partis de gouvernement sont donc rejetés par les électeurs avec 53% à eux deux, alors qu'ils étaient habitués à truster plus de 60%, et même souvent 70% de l'électorat. Comme en France, sauf qu'eux n'ont pas de Macron pour rafler la mise.

Les sondages laissaient penser qu'une coalition CDU-FDP pourrait être majoritaire, mais ce ne sera pas le cas. Le SPD, sonné, ayant d'ores et déjà annoncé sa volonté de retourner dans l'opposition, la seule coalition possible semble être CDU/FDP/Verts, mais alors pas facile à mettre en place. Les Verts! Au moment où l'arrivée de l'AfD va contraindre les autres partis à durcir leurs positions sur l'immigration, mettre les ultra pro-migratoires verdâtres au gouvernement ne parait pas judicieux du tout. De plus, ils sont habitués à gouverner avec la gauche et en totale opposition avec les libéraux sur plusieurs sujets. Les négociations pourraient donc durer des mois, et aboutir à de nouvelles élections en cas d'échec. On risque donc d'avoir une longue période d'instabilité politique en Allemagne, ce qui serait une nouveauté dans un pays traditionnellement très gouvernable.
Je suis PhilDLM de l'ancien forum, j'ai choisi mon vrai prénom comme pseudo ici, mes chroniques sur le site restent sous mon ancien pseudo.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1167
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Politique...ça va vite...

Messagepar Denis » lun. sept. 25, 2017 6:16 pm

serge42 a écrit :Je constate que l'AfD fait avec 13% le même score que le FN en France il y a 3 mois, sauf que le FN n'a eu que 8 députés alors que la proportionnelle intégrale va permettre à l'AfD d'avoir environ 90 députés.

Excellente analyse comme d'hab. C'est exactement ce que j'ai constaté ce matin en lisant la presse. Hier soir, je n'avais que les chiffres et le 13% ne m'avait pas enthousiasmé....
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1167
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Politique...ça va vite...

Messagepar Denis » jeu. déc. 21, 2017 3:45 pm

Vu que je suis de nouveau banni sur FB - trois jours cette fois - où ça devient vraiment le chancre de la pensée unique, un petit message politique ici. Banni pour avoir déclaré à une gauchiste qu'elle méritait 'La Palme de la Connerie' lorsqu'elle écrivait que le site avec ses vieilles séries sentait la droite rance et nauséabonde.
Bref, pour revenir à nos sujets, je suis en plus plus d'accord avec Ménard : 'Il n'y a pas d’avenir pour le FN'. Il faut en effet une droite à l’autrichienne.
http://video.lefigaro.fr/figaro/video/r ... 173265001/
Néanmoins, les élus du FN servent encore à quelque chose. La preuve dans cette vidéo :
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
serge42
Messages : 46
Inscription : jeu. déc. 29, 2016 10:54 pm
Localisation : Riorges

Re: Politique...ça va vite...

Messagepar serge42 » jeu. déc. 21, 2017 11:39 pm

Je serais assez d'accord, mais le problème, c'est que la France n'est pas l'Autriche. En Autriche, il n'y a pas tous ces lobbies délétères comme en France. De fait, une alliance entre LR et le FN est impossible en France en raison de la peur qu'inspirent ces lobbies.

Il y a la droite Juppé, Estrosi et UDI macro-compatible, qui préférait appeler à voter même Mélenchon plutôt que FN ou pour une alliance LR-FN.

Et la droite LR de Wauquiez, c'est Sarkozy bis, beaucoup de paroles et peu d'actes, une tentative de holp-up sur les électeurs FN pour mieux les cocufier ensuite, et le rétropédalage immédiat face aux lobbies dès qu'ils font la moindre ouverture, comme en témoigne Virginie Calmels, contrainte de s'excuser d'avoir fait suivre son "pas d'alliance avec le FN" par "pour le moment"...
Je suis PhilDLM de l'ancien forum, j'ai choisi mon vrai prénom comme pseudo ici, mes chroniques sur le site restent sous mon ancien pseudo.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1167
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Politique...ça va vite...

Messagepar Denis » ven. févr. 23, 2018 12:38 am

Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
serge42
Messages : 46
Inscription : jeu. déc. 29, 2016 10:54 pm
Localisation : Riorges

Re: Politique...ça va vite...

Messagepar serge42 » mar. juin 19, 2018 10:02 pm

Je crois qu'il faudrait désormais donner une nouvelle définition du mot "raciste". Désormais, cela veut dire, en tous cas pour l'intelligentsia surtout de gauche, mais la droite n'ose plus s'y opposer, justement de peur d'être taxée de "raciste", donc cela veut dire "décrire ce que l'on voit".

Si tu décris ce que tu vois dans la France et l'Europe actuelles, tu es immédiatement taxé de "raciste".

Exemple: je ne sais pas ce qui s'est passé en Italie, mais finalement le gouvernement "populiste" a bien pu être formé, en début du mois, contrairement à ce qu'il était annoncé. Hier, le ministre de l'intérieur et chef de la Ligue, taxée "d'extrême-droite", a annoncé qu'il voulait effectuer un recensement des roms vivant en Italie, afin d'expulser ceux qui ne sont pas de nationalité italienne. Il a ajouté qu'ils plaignait les enfants, à qui l'on apprend à voler, et que les roms se plaignent d'être dans des camps, mais qu'en dehors des camps, ils roulent en Mercedes.

Bien entendu, tollé dans la presse politiquement correcte, et dans "L'obs", on parle de "discours raciste". CQFD: Salvini décrit ce qu'il voit, une réalité que tout le monde peut constater, que les roms sont des voleurs qui vivent au crochet de la société et ont tous de superbes voitures et de superbes caravanes, donc il est "raciste". De plus, en quoi cela peut-il choquer de recenser des étrangers en situation irrégulière afin de les expulser? C'est bien ce que la nouvelle loi de Macron va faire, accélérer l'expulsion des migrants en situation irrégulière.

En plus, Salvini a refusé qu'un Nième bateau rempli de migrants accoste en Italie. Refusé aussi par Malte, le bateau a fini par être accepté par l'Espagne, où le conservateur Rajoy vient d'être renversé par une motion de censure et remplacé par un socialiste à la tête du gouvernement. Voilà: un gouvernement socialiste, et aussitôt un bateau de plus de 600 migrants est accepté, au nom de prétendus "principes humanistes".

Si l'on ajoute les commentaires de "L'Obs" sur le "racisme" de Salvini, il est une fois de plus démontré que, désormais, la gauche ne se préoccupe que du sort des non européens, défendus de façon systématique et inconditionnelle quelles que soient les circonstances. Et que la conséquence, c'est que nous, les Européens de souche, nous sommes sommés d'accepter en bloc l'invasion sauvage de notre continent, l'islamisation de la France et de payer toujours plus d'impôts pour nourrir et faire vivre confortablement cette bande immonde de crasseux et de fainéants au QI proche de zéro.

On parle toujours "d'humanisme", mais ils oublient la réalité, la réalité crue, c'est-à-dire que ces pays du Tiers-Monde, s'il n'arrivent pas à nourrir toute leur population, c'est qu'ils se reproduisent comme des lapins, Pascal Sevran avait raison avec ses propos sur "la bite des noirs". Si les gouvernements européens avaient la volonté de défendre leurs peuples européens, au lieu de les livrer pieds et poings liés au Grand Remplacement, ils devraient tout simplement exiger que les pays Africains et Arabes mettent en œuvre des mesures radicales pour juguler leur natalité galopante, comme l'ont fait les Chinois, qui depuis sont sur la voie ascendante, et ce sous peine de couper toute aide financière s'ils ne le faisaient pas.

En tous cas, Salvini plait aux Italiens puisque La Ligue est désormais en tête des intentions de vote avec 29,5%, presque le double de son score aux législatives il y a quelques mois. C"esr encourageant, le peuple se défend!
Je suis PhilDLM de l'ancien forum, j'ai choisi mon vrai prénom comme pseudo ici, mes chroniques sur le site restent sous mon ancien pseudo.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1167
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Politique...ça va vite...

Messagepar Denis » mar. juin 19, 2018 10:21 pm

Sympa de revenir faire un peu tour, Serge 42.
Excellent post comme toujours auquel j'adhère totalement.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).


Revenir vers « Politique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités