Ventura, un géant du cinéma français.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1106
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Ventura, un géant du cinéma français.

Messagepar Denis » lun. janv. 09, 2017 4:47 pm

Je me souviens exactement où je me trouvais lorsque j'ai appris son décès le 22 octobre 1987. Le cinéma français n'a plus d'acteur de ce calibre.Je me souviens de ses interviews (beaucoup sont sur Youtube) où il évoquait une philosophie de la vie bien éloignée, malheureusement, de la société actuelle.
Il a souvent une fin tragique dans des films excellents : Un papillon sur l'épaule, Espion lève-toi, Le silencieux, Cent jours à Palerme, Cadavres exquis...
Je préfère les films à partir du Clan des siciliens (1969) dans la carrière de Ventura.
Mes autres préférés : L'armée des ombres, Dernier domicile connu, Le silencieux, Adieux poulet, Cadavres exquis, Un papillon sur l'épaule, Garde à vue et les trois derniers que j j'ai vus en salle à leur sortie : Espion lève-toi, la 7ème cible et Cent jours à Palerme.

Dans l'émission Un jour, un destin :
« J’ai peur de la mort, plus exactement j’ai peur de ne plus vivre ! »
Quelques jours à peine après cette cérémonie, le 22 octobre 1987, Lino Ventura meurt brutalement, foudroyé par une crise cardiaque. Ce colosse, dont la santé avait toujours parue à toute épreuve avait passé une journée comme il les aimait : Il avait déjeuné avec sa femme et des amis, à Vaucresson. Parmi eux le sculpteur César : Comme souvent, les deux hommes plaisantèrent sur leur mort prochaine, discutant duquel des deux enterrerait l'autre. L'après-midi, il le passa à Paris, avec son ami Jean Hamon. Les deux hommes regagnèrent Saint-Cloud en début de soirée. Et au cours du repas qui clôturait cette journée tranquille, Lino Ventura eut un malaise totalement imprévisible. Malgré tous les efforts des médecins appelés d'urgence, il décéda très peu de temps après, sa femme à ses côtés.
Lino Ventura fut inhumé un samedi 24 octobre 2007, au cimetière du Val-Germain, dans l'Essonne. Une silhouette familière avait déserté pour toujours l'écran....
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
séribibi
Messages : 234
Inscription : lun. déc. 26, 2016 10:29 pm

Re: Ventura, un géant du cinéma français.

Messagepar séribibi » lun. janv. 09, 2017 6:09 pm

Très belle anecdote Denis, c'était en effet un acteur comme on n'en fait plus, de ce ceux de la vieille école qui incarnaient vraiment leurs personnages. Il a fait aussi beaucoup d'un point de vue humanitaire, comme son association Perce-Neige. C'était un grand acteur et, tout simplement, un grand monsieur.

Avatar de l’utilisateur
moimeme
Messages : 149
Inscription : lun. déc. 26, 2016 8:31 pm

Re: Ventura, un géant du cinéma français.

Messagepar moimeme » sam. févr. 25, 2017 4:23 pm

Je n'oublie pas non plus tous ses films des années 50/60 avec Gabin et autres ...

Avatar de l’utilisateur
serge42
Messages : 46
Inscription : jeu. déc. 29, 2016 10:54 pm
Localisation : Riorges

Re: Ventura, un géant du cinéma français.

Messagepar serge42 » lun. oct. 02, 2017 12:44 am

Une fois, j'avais vu un reportage qui justifiait les "bienfaits" de l'immigration en citant ce qu'avaient apporté à la France des immigrés comme Lino Ventura. Comme si l'on pouvait comparer Lino Ventura aux voyous de banlieue...
Je suis PhilDLM de l'ancien forum, j'ai choisi mon vrai prénom comme pseudo ici, mes chroniques sur le site restent sous mon ancien pseudo.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1106
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Ventura, un géant du cinéma français.

Messagepar Denis » lun. oct. 02, 2017 8:25 am

serge42 a écrit :Une fois, j'avais vu un reportage qui justifiait les "bienfaits" de l'immigration en citant ce qu'avaient apporté à la France des immigrés comme Lino Ventura. Comme si l'on pouvait comparer Lino Ventura aux voyous de banlieue...

Exact, Serge. C'est toujours un de mes exemples. A savoir qu'il a toujours gardé sa nationalité italienne. Une preuve supplémentaire qu'être français de papier n'a aucune valeur. A la fin du mois, cela fera trente ans, déjà, qu'il est décédé.
Une exposition retrace sa carrière jusqu'à janvier prochain.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1106
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Ventura, un géant du cinéma français.

Messagepar Denis » mer. oct. 25, 2017 3:24 pm

Comme je le soulignais dimanche sur ma page Facebook, aucune chaine publique n'a rendu hommage à Lino Ventura trente ans après sa disparition. Simplement la rediffusion de Un jour, un destin à...23h45 sur France 2. Une honte. Cette chaine, pour laquelle on paye la redevance, n'aurait pas pu placer son 'Hobbit' ridicule un autre jour ?
Bref, c'est Paris-première, chaine privée, qui, hier, avec 2 jours de retard, a célébré Lino avec Garde à vue suivi d'un documentaire. Les autres chaines ont préféré rester dans leur nullité quotidienne...
Sinon, je suis d’accord avec Alexis06 pour la critique de Garde à vue.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).


Revenir vers « Lino Ventura »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité