Au-delà / Hereafter 2010

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1167
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Au-delà / Hereafter 2010

Messagepar Denis » lun. déc. 26, 2016 11:31 pm

Nicolas Bouland (20 mars 2012) : "Vu hier "Au-delà" (Hereafter en VO).Le film raconte la rencontre (à la fin) de 3 personnes marquées par des évènements tragiques en lien avec l'après-vie:une journaliste française chargée de rédiger une bio de Mitterrand,qui survit au tsunami asiatique et qui a des visions durant son bref "coma" (Near Death Experience);un gamin dont le jumeau meurt dans un accident,et qui cherche à savoir ce qui est advenu de lui;enfin un médium plus angoissé qu'attiré par ses "pouvoirs" de communication avec les morts.
Il y a de très fortes séquences:le raz de marée,bref mais impressionnant;l'attentat du métro de Londres,qui prend totalement par surprise...mais en dépit d'une interprétation convaincante,on a l'impression que Clint a du mal à croire à son hypothèse para-religieuse,ce qui nous vaut des scènes de "visions" infèrieures à celles d'autres films (L'expérience interdite par ex);par ailleurs il s'embrouille dans une histoire d'amour un brin languissante entre le médium et une femme avec qui il partage des cours de cuisine,qui traine parfois en longueur.
On retrouve le Clint "social" dans les scènes narrant la calamiteuse vie de famille des jumeaux à Londres,on se croirait chez Ken Loach!Brève mais marquante prestation de Marthe Keller en psy anticonformiste,qui semble s'inspirer de personnages réels (Kubler-Ross,Marie de Hennezel...)
Bilan:on a envie d'aimer,mais ce n'est pas le chef d'oeuvre espéré en dépit d'un beau sujet."
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
séribibi
Messages : 243
Inscription : lun. déc. 26, 2016 10:29 pm

Re: Au-delà (Hereafter) 2010

Messagepar séribibi » lun. déc. 26, 2016 11:45 pm

J'avais bien aimé ce film qui malgré son postulat fantastique, est ici un prétexte pour soulever des problèmes existentiels, celui de l'approche de la mort bien sûr (Clint n'est plus tout jeune quand il tourne le film) en s'intéressant à "l'après". C'est un film où les rapports humains n'ont jamais parus aussi présents dans sa filmographie. Le film comprend un morceau de bravoure : le tsunami, techniquement hallucinant de maitrise. A défaut d'un chef-d'oeuvre, un beau film.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1167
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Au-delà (Hereafter) 2010

Messagepar Denis » jeu. janv. 05, 2017 10:36 pm

J’ai vu Au-delà pour la première fois mardi. Le film est assez long – parfois trop comme les séquences de cours de cuisine et il y a du bon et du mauvais (sans jeu de mots). La séquence du tsunami est bien entendu le moment fort du film (surtout lorsqu’on sait qu’Eastwood n’a pas hésité à se mettre à l’eau pour la réaliser). Ensuite, c’est inégal. J’aime bien la partie américaine avec Matt Damon, la partie britannique présente aussi de bons moments ainsi que la seconde scène forte du film avec la mort du frère jumeau. La partie française est la plus faible ; il faut voir la séquence des journalistes de France Télévisions et la volonté de la journaliste, Marie Lelay, qui argumente pour écrire un bouquin sur François Mitterrand. Est-ce une critique du cinéaste américain des journalistes gauchos bobos ? Comment également interpréter la scène où le jeune Marcus est sommé de retirer sa casquette à l’école alors qu’on aperçoit juste derrière une élève voilée ? Cela m’étonnerait qu’Eastwood ait tourné cette scène sans arrière pensée.
C’est en lisant les impressions de Nicolas plus haut, que je viens de m’apercevoir que Marthe Keller jouait dans le film. Je reprendrai, comme j’avais fait pour Doux, dur et dingue, en le citant, certaines de ses remarques qui collent tout à fait à ce que j’ai ressenti.
Sans être un des meilleurs films de Clint Eastwood, Hereafter présente de bons moments et s'avère prenant et, bien que la fin soit plan-plan, je le préfère à Invictus, le film précédent du cinéaste. Je ferai la critique complète en temps voulu bien entendu ; je viens d’envoyer Pink Cadillac à Steed et le prochain est White Hunter, Black Heart.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1167
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: Au-delà (Hereafter) 2010

Messagepar Denis » sam. sept. 16, 2017 11:12 pm

Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Steed3003
Site Admin
Messages : 437
Inscription : dim. déc. 25, 2016 8:32 pm
Localisation : Londres
Contact :

Re: Au-delà (Hereafter) 2010

Messagepar Steed3003 » sam. oct. 14, 2017 1:05 pm

La chronique de Denis est en ligne !

http://lemondedesavengers.fr/hors-serie ... od/au-dela
LE site sur les plus grandes séries TV et sagas cultes du cinéma : http://lemondedesavengers.fr
LE forum des passionnés : http://lemondedesavengers.fr/forum


Revenir vers « Clint Eastwood »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités