22 - Quantum of Solace/ Quantum of Solace 2008

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1108
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

22 - Quantum of Solace/ Quantum of Solace 2008

Messagepar Denis » jeu. déc. 29, 2016 10:59 pm

°
Rien à voir avec les films mythiques avec Sean Connery bien sûr...ni avec les spectacles pour enfants de certains Roger Moore.... Je le savais...Pour commencer pas de début cible (c'est à la fin !), la chanson générique est nulle (le générique aussi). Il y a des trucs que je n'ai pas pigés vu que je n'ai pas vu Casino Royale (càd à l'époque) et que c'est la suite ! La scène en Espagne est partagée entre la corrida et la poursuite d'un type (on ne voit jamais le visage) avec une fin incompréhensible. C'est plus du Rambo que du James Bond (d'ailleurs, il faudrait le ralenti pour les scènes d'action car c'est tellement mal filmé qu'on a dû mal à suivre). C'est bourré d'erreurs de continuité par dessus le marché. Il se retrouve en Autriche et paf, au plan suivant, en Italie (pourtant sans passeport) puis à la fin, tout a sauté mais il est d'un coup au volant d'une voiture...Quant à l'intrigue, bah, euh...
D'autres scènes bizarres (lorsqu'il balance son 'pote' aux ordures par exemple).
La James Bond girl ne casse pas trois pattes à un canard, M est une femme, Felix Leiter est noir et le méchant est quelconque...Bref, rien à voir avec l'original.

Donc, ce Salace of Rectum, on peut s'en passer !
Je n'avais pas vu un James Bond au cinéma depuis...1983 !
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
séribibi
Messages : 234
Inscription : lun. déc. 26, 2016 10:29 pm

Re: 22 - Quantum of Solace/ Quantum of Solace 2008

Messagepar séribibi » jeu. déc. 29, 2016 11:10 pm

J'avais assez apprécié cette salade de rectums, qui, je trouve, valait mieux que sa sinistre réputation...L'enfermement mental du héros est bien représenté lors du prégénérique avec cette course poursuite automobile en shakycam et en plans cuts, traduisant l'état mental ébranlé de 007, dont le seul but est de retrouver les assassins de Vesper (QOS est l'histoire d'une vengeance). Le rythme syncopé de la 1ère partie met toujours sous tension, mais le film s'autorise des moments de grace cinématographique tel que la magnifique séquence de l'Opéra.
Par bien des aspects, le film rappelle "Permis de tuer".

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1108
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: 22 - Quantum of Solace/ Quantum of Solace 2008

Messagepar Denis » jeu. déc. 29, 2016 11:22 pm

J'avais snobé la Bond girl à l'époque mais Olga Kurylenko est finalement un des points positifs du film pour moi (que j'ai revu depuis la critique ci-dessus).
img_2958.jpg
img_2958.jpg (235.5 Kio) Consulté 523 fois
Camille_Montes_(Olga_Kurylenko)_-_Profile.jpg
Camille_Montes_(Olga_Kurylenko)_-_Profile.jpg (12.81 Kio) Consulté 523 fois
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).


Revenir vers « James Bond »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité