NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1159
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Messagepar Denis » lun. déc. 26, 2016 10:32 pm

« NCIS » signifie « Naval Criminal Investigation Service ». La série « JAG » de Donald Bellisario fut celle qui inspira un premier spin off « NCIS Enquêtes spéciales ». La série a commencé à la rentrée 2003 et en est en 2015 à sa douzième saison. Elle a généré elle-même deux spin-off, « NCIS – Los Angeles », débutée en 2009, et « NCIS – Nouvelle Orléans » en 2014.
http://lemondedesavengers.fr/hors-serie ... leans-2014
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Patricks
Messages : 419
Inscription : lun. déc. 26, 2016 8:32 pm
Localisation : Valence
Contact :

Re: NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Messagepar Patricks » jeu. juin 08, 2017 9:18 pm

Que se passe t il avec les éditions françaises des coffrets de cette série ?

La saison 2 était annoncée en coffret CBS FRANCE en novembre 2016 après la diffusion sur M6. Nous sommes en juin 2017, le coffret us est sorti depuis belle lurette.

Avatar de l’utilisateur
Patricks
Messages : 419
Inscription : lun. déc. 26, 2016 8:32 pm
Localisation : Valence
Contact :

Re: NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Messagepar Patricks » mar. juil. 04, 2017 5:28 pm

La saison 3 commence la semaine prochaine sur M6. Le coffret sortira aux USA le 17 août, par contre la série ne sort plus en France en DVD : pas de saison 2 en VF presque un an après sa diffusion. Quelqu'un sait pourquoi ?

Avatar de l’utilisateur
Dearesttara
Messages : 215
Inscription : mer. déc. 28, 2016 1:31 pm

Re: NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Messagepar Dearesttara » mar. juil. 04, 2017 7:03 pm

Ils prennent simplement leur temps. D'après dvdseries, la saison 2 VF sortira en octobre prochain.
D'après une théorie, le jour où on découvrira à quoi sert l'Univers, ledit Univers disparaîtra pour se voir remplacé par quelque chose d'encore plus bizarre et inexplicable.
Selon une autre théorie, la chose se serait en fait déjà produite (Douglas Adams)

Avatar de l’utilisateur
Patricks
Messages : 419
Inscription : lun. déc. 26, 2016 8:32 pm
Localisation : Valence
Contact :

Re: NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Messagepar Patricks » mar. juil. 04, 2017 11:47 pm

Pour faire les chroniques, Steed veut que j'utilise des photos des coffrets américains, et pas de M6, sinon il propose ses propres captures. Donc pour chroniquer la saison 3 de la série de Bakula, j'achèterai le coffret américain, car on peut supposer que la saison 3 en coffret français sortira à la saint glin glin.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1159
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Re: NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Messagepar Denis » mer. juil. 05, 2017 12:27 am

Il suffit de trouver des photos sur le net qui soient de bonne qualité.
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Avatar de l’utilisateur
Patricks
Messages : 419
Inscription : lun. déc. 26, 2016 8:32 pm
Localisation : Valence
Contact :

Re: NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Messagepar Patricks » ven. juil. 07, 2017 12:24 pm

Dearesttara a écrit :Ils prennent simplement leur temps. D'après dvdseries, la saison 2 VF sortira en octobre prochain.


"NCIS Nouvelle Orléans" est une série éditée par CBS, distribuée en France par Paramount Home Entertainment France qui a cessé ses activités (Merci à Denis de l'info). De ce fait, les sorties futures sont plus qu'incertaines.

Le problème doit aussi se poser pour la série mère "NCIS".

Un autre éditeur prendra t il le relais en France ?

Est-ce un signe du déclin du support DVD?

Avatar de l’utilisateur
Patricks
Messages : 419
Inscription : lun. déc. 26, 2016 8:32 pm
Localisation : Valence
Contact :

Re: NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Messagepar Patricks » ven. juil. 07, 2017 6:27 pm

DVD séries m'a dit qu'Universal Fr prend le relais pour vendre en France "NCIS".

J'ai reçu ce mail d'Universal Fr après les avoir contactés :

Bonjour,



Merci de l’intérêt que vous portez à nos titres.



Nous avons pris le relai sur la licence NCIS et toutes les autres séries TV de Paramount.

Nous avons sorti la saison 13 en Février et la saison 7 de NCIS LA en Mai. La saison 2 de NCIS NO sortira en Octobre.



Bien cordialement,



L’Equipe Universal Video

Avatar de l’utilisateur
Patricks
Messages : 419
Inscription : lun. déc. 26, 2016 8:32 pm
Localisation : Valence
Contact :

Re: NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Messagepar Patricks » dim. juil. 09, 2017 2:56 pm

Etant fan de Scott Bakula, j'achèterai le coffret us de la saison 3 qui sort en août, et me permettra d'illustrer par des captures (une par épisode), d'ici là, mes chroniques sont sans photos.


Image

03-01- Contre-coups (Aftershocks) **

Scénario : Brad Kern. Réalisation : James Hayman.

Résumé

Un sniper terrorise la Nouvelle-Orléans. Dwayne Pride et son équipe, diminuée de Brody, doivent résoudre l’affaire tout en étant sous tutelle du FBI qui recherche un agent double au sein de NCIS.


La critique

La particularité de cette saison 3 est l’abandon d’un certain nombre de références : il n’est plus question de la fille et du père de Pride, ni du frère bipolaire de LaSalle, et seule une brève allusion est faite à Danny, fils adoptif de Loretta. La romance ébauchée entre ce dernier et Sonja Percy tourne court, et Percy ne veut plus y faire allusion. On perd un personnage attachant, Meredith Brody (Zoe McLellan), qui nous avait pourtant, au fil des deux premières saisons, promis que l’on en saurait plus sur elle progressivement. Les raisons de son départ sont nébuleuses. Selon la légiste Loretta Wade, qui la logeait, elle y pensait depuis longtemps. Ces explications tirées par le cheveux, ajoutés à l’arrivée d’une nouvelle actrice et d’un nouveau personnage peu attachants, Tammy Gregorio (Vanessa Ferlito), encore agent du FBI, sont peu enthousiasmantes.

Mais le pire est l’âge de Scott Bakula, qui accuse ses 63 ans, et dont on peu penser qu’après Code Quantum et Star Trek Enterprise, il nous propose là sa dernière série d’action. D’ailleurs, lors de la diffusion américaine, deux épisodes ont battu les records de plus mauvaise écoute lors de cette saison.

« Bak » semble avoir perdu son dynamisme. En fait, la série perd son originalité pour se rapprocher de la série mère NCIS Enquêtes spéciales, or Bak n’est pas doué pour faire du Mark Harmon.

Toutefois, le scénariste s’est surpassé pour nous offrir une intrigue à suspense et nous faire dresser les cheveux sur la tête, avec ce sniper qui terrorise la ville. Gregorio se montre douée comme tireuse d’élite, mais ne dégage aucun charisme.

Ce qui rendait la série attachante était qu’elle prenait son temps avec des pauses typiques de l’histoire de la Nouvelle Orléans. Le téléspectateur qui prend en cours la série avec cette saison 3 est lésé, car tout se concentre sur l’action. Le fil rouge Syc Temper Tyrannis, malgré la mort du chef John Russo, agent double du FBI et amant de Brody, est bien fragile.

Avec la mort du créateur de la série Gary Glasberg le 28 septembre 2016, les rumeurs sur un prochain départ de Harmon de la série mère (qui mettrait la franchise en péril), puisqu’il incarne Leroy Jethro Gibbs depuis 14 saisons, l’optimisme n’est pas de mise.

Globalement, il y a trop d’action, de violence, pour permettre à Bak de faire son numéro habituel.

Le réalisateur James Hayman nous offre de superbes vues aériennes de la ville. Cela nous vaut une scène de couardise de la part de Sebastian Lund, victime du vertige.

Bella (Doris Morgado) est la femme d’une des victimes du sniper. Une belle scène d’émotion s’amorce avec « Bak », mais le scénariste va plus vite que la musique.

L’intrigue rappelle parfois Sans mobile apparent de Philippe Labro.

Brody démissionne de son poste et veut changer de travail. Nous ne la verrons pas faire ses adieux dans l’épisode. L’esprit d’équipe de la série s’en trouve dévasté.

Hamilton le maire panique à l’idée que le NCIS ne trouve pas de solution rapide, mais se glorifiera à l’épilogue de la victoire, dans laquelle il n’est pour rien.

L’épisode privilégie l’action et l’intrigue policière sur les rapports humains, ce qui pénalise le jeu de Bakula. La scène où Loretta et Pride évoquent le départ de Brody est à ce titre ratée.

Les numéros musicaux du festival d’automne sont sacrifiés en raison des tirs du sniper. L’aspect « provincial » de la série est passé à la trappe, et l’on se croirait, sans les décors, à Washington.

Le lien entre les victimes est tiré par les cheveux. De ce point de vue, voulant faire un pont avec la saison 2, le scénariste ne m’a pas convaincu.

Les scènes où le NCIS se trouve mis sous tutelle du FBI sont bavardes. On perd un peu le fil de l’intrigue. L’hypothèse émise par le directeur-adjoint du FBI Isler sur l’existence d’une taupe au sein de l’équipe de Pride est une faute scénaristique, d’ailleurs oubliée en cours de route. On nous sort un méchant de derrière les fagots pour la fin de l’opus, guère convaincant.

En résumé, ce retour raté vaut à peine deux étoiles et nous fait de la peine pour Scott Bakula jamais en capacité de nous faire son numéro comme lors des autres saisons.


Image

Anecdotes

Cet épisode se déroule durant le festival d’automne de la Nouvelle Orléans.

Scott Bakula est désormais crédité producteur de la série.

La nouvelle recrue Vanessa Ferlito (1977-) a joué dans Spide-rman 2 et Boulevard de la mort.

Derek Webster ( ?-) va jouer dans huit épisodes son personnage de représentant du FBI Raymond Isler. Il tourne depuis 1981. On l’a vu dans Le retour de l’homme de fer, Stargate la porte des étoiles et la version 1998 de Godzilla.

Doris Morgado ( ?-) tourne depuis 2007. Elle incarne ici le personnage de Bella Pearl. Pas de rôles marquants dans sa carrière.

Jared Day, après deux apparitions dans la saison 2 comme barman, fait ses adieux à la série dans ce pilote de la saison 3.

Steven Webber revient en maire Hamilton ennemi de Pride. Son personnage va être beaucoup plus développé dans cette saison que dans les précédentes.

Pride se souvient qu’il y a 40 ans, une affaire de sniper dans la ville avait terrorisé sa mère.


Image
Dernière édition par Patricks le jeu. août 24, 2017 8:18 pm, édité 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
Patricks
Messages : 419
Inscription : lun. déc. 26, 2016 8:32 pm
Localisation : Valence
Contact :

Re: NCIS : Nouvelle Orléans (2014-...)

Messagepar Patricks » dim. juil. 09, 2017 3:50 pm

Image

Image

Image

03-02- Comme chien et chat (Suspicious minds) ***

Scénario : Christopher Silber. Réalisation : Michael Zinberg.

Résumé

Un ami de Pride, Elvis Bertrand, joueur de poker, hacker, est soupçonné d’un triple meurtre, tandis que Raymond Isler continue d’interroger le NCIS sur sa gestion de l’affaire John Russo.

La critique

L’amitié entre Elvis Bertrand, le roi des hackers, et Pride domine cet épisode, qui nous permet de retrouver un peu l’atmosphère des deux premières saisons.

Le comédien Tom Arnold donne l’impression de s’amuser dans son interprétation du personnage. Sa complicité avec Bakula est évidente au premier abord.

On regrettera les numéros chantés par une médiocre interprète qui cassent un peu le rythme de l’épisode.

On est tout de même heureux que Bak puisse à nouveau faire ses numéros d’humanité au sein de cette franchise policière. Un certain humour s’insère avec ce personnage d’Elvis, qui à l’épilogue refusera une place alléchante au FBI.

Tammy Gregorio joue les trouble-fêtes et se montre sous son jour le plus antipathique. Le cartel du crime « Nota » se substitue au Sic Semper Tyrannis de la saison 2. Cette organisation mystérieuse est aussi appelée en VF « Sub Al Natal ».

L’histoire passe un peu au second plan, au profit de la relation Pride-Elvis. Le débit des comédiens est si rapide que le téléspectateur passe à côté des méandres de l’intrigue. Elvis est accusé du meurtre d’un certain capitaine Warbeck, mais les soupçons se portent sur une jolie Anne Foreman (vénéneuse Sprague Grayden). On renoue avec les personnages de femme fatale espionne.

On se moque vite de l’intrigue pour s’intéresser aux personnages, Elvis Bertrand le pirate informatique dominant le jeu. C’est un véritable jeu du chat et de la souris entre lui et Pride.

On ne croit jamais que l’épisode se terminera de façon dramatique, et ce en raison du jeu trop décontracté de Bak et de Tom Arnold. Au sein d’une tornade, les deux comédiens prennent leur temps et rendent la relation amicale de leurs personnages parfaitement crédible.

Toutefois, on nage parfois dans l’invraisemblance, lorsque Percy et LaSalle se croient capables de filer sans se faire repérer l’agent Gregorio. LaSalle est toujours amoureux de sa coéquipière, elle non. En pleine dispute amoureuse, ils se font braquer par le FBI.

Quittant le registre de l’émotion, Bak nous propose une belle scène de poursuite entre automobile et moto en pleine ville, tentant de capturer un tueur, James Conner, qui veut faire porter le chapeau de son meurtre à Elvis Bertrand.

Pour apprécier l’épisode, il faut faire abstraction des méandres de l’intrigue. Gregorio, qui doit la vie sauve à Pride, propose à son chef de collaborer avec les agents de NCIS, premier signe de son intégration difficile à l’équipe.

L’opus est plaisant. Elvis est un vrai personnage, et sans lui, l’intrigue serait fade.

Bak nous fait son numéro en évitant à Elvis de tuer Anne Foreman et se faire justice lui même. Grand moment d’émotion auquel le comédien nous a habitué.



Anecdotes

Tom Arnold (1959- ) a joué dans True Lies, le caméléon.

La jolie Sprague Grayden (1980-) est surtout connue pour sa participation à la saga Paranormal Activity.

L’interprète du personnage du tueur James Conner n’est pas crédité au générique.
Dernière édition par Patricks le jeu. août 24, 2017 8:03 pm, édité 3 fois.


Revenir vers « Années 2010 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités