L'aventurier (1972-1973)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1172
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

L'aventurier (1972-1973)

Messagepar Denis » mar. déc. 27, 2016 8:54 pm

Séribibi : ""L'aventurier" est une série britannique de 26 épisodes de 30 minutes (1972-73), déclinée en 2 saisons.

Cette série fut longtemps rare et quasiment invisible en France, jusqu'à sa commercialisation DVD il y a peu. Une des rares rediffusions se fit il y a plusieurs années (vers la fin des 90s), sur France 3.
Je l'ai découverte pour la 1ère fois en 1974, dans "La une est à vous", bien que j'avoue me souvenir essentiellement de la musique du générique et non des épisodes eux-mêmes.

Il faut dire que cette petite série n'a rien d'extraordinaire, la faible durée des intrigues ne permettant pas de développer des intrigues élaborées... De plus, on peut s'étonner de voir que, dans certains épisodes, M. Parminter (incarné par Barry Morse), l'agent pour lequel travaille Gene Bradley (Gene Barry), se taille la part du lion ; mieux : Bradley est carrément absent des enquètes, donnant simplement des indications à Parminter par téléphone (le plus souvent lorsqu'il est sur un lieu de tournage - car il est avant tout acteur), dans certains rares épisodes !!
La série adopte clairement le ton de la comémdie policière : pas de violence, légèreté/décontraction des personnages, humour...

Seulement voilà, n'est pas "The persuaders" qui veut, et l'on peut s'étonner de l'accroche des coffrets DVD ("La plus célèbre série anglaise des années 70" - bin voyons...)
On a, en effet, du mal à resituer dans le contexte d'époque "L'aventurier", tant la série paraît datée de la fin des années 60 (alors qu'elle date de 72), au contraire d'Amicalement vôtre (1970-71), qui paraissait avoir été tournée 4 ou 5 ans plus tard...

40 ans plus tard, cette série ne vaut surtout que pour son thème musical, aussi fameux que celui d' "Amicalement vôtre" (et pour cause : il a été conçu par John Barry lui-même...), la présence de Barry Morse et Catherine Schell, et le charisme de Gene Barry, héros de "La guerre des mondes", et 1er assassin de "Columbo" !..."
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Revenir vers « Années 70 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités