Shaft (1973-1974)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Messages : 1172
Inscription : lun. déc. 26, 2016 7:24 am
Localisation : Edinburgh
Contact :

Shaft (1973-1974)

Messagepar Denis » mar. déc. 27, 2016 8:50 pm

Patricks : 'Après trois films au cinéma, "les nuits rouges de Harlem" (71), "les nouveaux exploits de Shaft" (72) et "Shaft contre les trafiquants d'hommes"" (73), le détective privé noir John Shaft devenait encore un nouveau héros de série détective, le temps de 9 épisodes.
La France n'en acheta que 7 et les diffusa sur TF1.
Aimant beaucoup la musique d'Isaac Hayes (j'avais le disque), je me souviens que l'on entendait bien mieux celle ci dans la série, avec moins de parties chantées. Shaft sans la musique ce n'est plus Shaft.
Isaac Hayes est devenu acteur, citons notamment "New York 1997" de John Carpenter.
Dans un épisode, nous retrouvions Tony Curtis alors encore en pleine popularité chez nous avec les rediffusions des persuaders.

Richard Roundtree n'a pas fait la carrière de star que l'on aurait pu prédire à l'époque.

En 2000, le neveu de Shaft a pris sa suite sous les traits de Samuel L Jackson au cinéma.
Les scénaristes manquent vraiment d'imagination.

Pour la série, les rediffusions furent rares, car elle fut considérée comme des téléfilms indépendants. Je l'aurais revue et enregistrée avec plaisir, mais un seul épisode a été reprogrammé sur le cinq il me semble à la fin des années 80.'
Chapeau melon et bottes de cuir est un témoignage historique et un refuge de valeurs dans une Grande-Bretagne devenue excessivement multiculturelle dont les traditions tendent à se liquéfier en magma insipide (critique de Bright Horizon).

Revenir vers « Années 70 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités