Interview de Ian Gibson
par Denis Chauvet

de Diana

Couverture du premier volume de Steed and Mrs Peel

Ian Gibson est l'auteur de trois recueils de bandes dessinées publiés au début des années 90 et inspirés de la série. Ian Gibson est connu pour son travail en noir et blanc dans les années 80 pour le magazine 2000AD et, comme Grant Morrison, il s’est fait un nom aux États-Unis. Il fut également caricaturiste. Il a accordé à Denis un entretien au sujet de son travail pour la série. Plus d'infos sur son site officiel.

Voir la fiche bibliothèque de Steed and Mrs Peel


Quand et comment avez-vous découvert Chapeau Melon et Bottes de Cuir ?

Mon premier contact avec les Avengers remonte à de nombreuses années, à la télévision, bien entendu. À l’époque où Ian Hendry faisait partie de l’équipe. J’ai toujours pensé qu’il était, alors, un très bon acteur et je fus triste de le voir quitter la série. Je n’ai jamais aimé Honor Blackman. J’ai toujours trouvé qu’elle paraissait trop artificielle.

Quels sont vos saisons et épisodes préférés ?

Mes saisons préférées sont celles avec Emma Peel. Je trouve qu’elle est beaucoup plus naturelle et la relation entre elle et Steed permit d’élaborer une charmante histoire.

Je fus donc très satisfaisait que ce soit surtout elle que j’ai eue à reproduire dans la bande dessinée.

Pourquoi avez-vous décidé de dessiner The Avengers ?

Je ne l’ai même pas décidé, seulement saisi l’occasion. Je n’avais jamais travaillé avec Grant Morrison auparavant. C’était une chance de travailler avec quelqu’un de nouveau sur un projet qui avait l’air de me convenir. C’était pour le trentième anniversaire de la série. Je fus donc très flatté qu’on me demande de bosser là-dessus.

Cela fut-il facile de dessiner Steed et Mrs Peel ?

Steed était un personnage beaucoup plus facile à cerner que Emma Peel. Chaque image que je voyais d’elle paraissait légèrement différente car elle possédait un côté énigmatique dans sa beauté qui m’échappait souvent. Je pense que je l’ai dessinée correctement de temps à autre. C’était beaucoup plus contraignant de travailler sur ce personnage que sur Steed.

Combien de temps avez-vous passé à trouver les esquisses correctes des personnages ?

Comme je l’ai dit, Steed était beaucoup plus facile. J’ai passé quelque temps à faire des recherches sur des vidéos et des livres et j’ai eu rapidement une bonne sensation pour Steed. Son visage et l’expression de ses yeux se prêtaient à une transposition sous forme de caricature que je pouvais transformer en illustration sans que cela apparaisse trop ‘comique’. Dans les esquisses originales que j’ai présentées aux acteurs pour leur accord, j’avais mieux réussi à dessiner Emma Peel que certaines fois dans la bande dessinée. Cela était sûrement dû aux esquisses qui étaient faites au crayon. La douceur de Mrs Peel était facilement rendue par ce moyen alors que la transposition à la dureté de l’encre était plus difficile.

Avez-vous rencontré Patrick Macnee et Diana Rigg ?

Je n’ai pas eu la chance de les rencontrer en personne. J’ai dû leur soumettre mes esquisses pour approbation par courrier. Un très vieux procédé vu les techniques modernes ! Mais j’ai eu l’impression, d’après les dires des éditeurs, qu’ils étaient ravis d’être honorés de cette façon.

Avez-vous eu des retours d'acteurs, de la production ou de fans ?

Il n’y a pas eu beaucoup de retours. Cela peut vraisemblablement avoir un rapport avec le fait que l’anniversaire, pour lequel la bande dessinée fut conçue, a été éclipsé par Stormin’Norman (1) et son opération Tempête du Désert qui a débuté exactement le jour du trentième anniversaire des Avengers. Les gens étaient trop obnubilés par la tempête de sable provoquée en Irak pour s’intéresser à une vieille série et à une bande dessinée s’y rapportant.

Quelle sorte d’aide Dave Rogers, mentionné comme consultant, vous a-t-il apportée ?

Je pense que sa participation était pour la partie scénario avec Grant Morrison. Je ne savais même pas qu’il avait contribué. Si j’avais produit quelque chose de vraiment mauvais, je pense que j’en aurais entendu parler. Donc, j’ose espérer que mon travail fut satisfaisant.

Pourquoi Mère-Grand est-il chauve dans la bande dessinée ?

Je n’ai pas d’exemplaire de la BD concernant Mère-Grand. Mais je me souviens que je n’avais pas l’autorisation d’utiliser l’apparence du personnage original, j’ai donc dû composer quelque chose de ‘générique’. Il devait surtout représenter une personne drôle dans son bateau à vapeur à pédales.

(1) Nom donné à Norman Schwarzkopf, le général qui dirigeait les forces de coalition lors de la première guerre du Golf en 1991.

Retour à l'index

©Denis Chauvet